Chat en ligne avec Jumpo

CHRONIQUE - Santé

Mounia SACHA : La Scientifique

Je n’ai pas toujours eu une âme de chimiste mais j’ai toujours éprouvé le besoin de tout comprendre.

Publié le 30/06/2023 11:39:03

Top commentaire

Aucun commentaire pour l'instant.

La Scientifique

 

Je n’ai pas toujours eu une âme de chimiste mais j’ai toujours éprouvé le besoin de tout comprendre.

“Pour être honnête avec vous, la chimie a été motivée par deux professeurs.

Et vous allez voir que ces raisons sont contre-intuitives. “

 

L’un d’eux était mon professeur de physique chimie au lycée, en filière scientifique.

L’autre était mon professeur de travaux pratiques de chimie à l’université.

“On peut dire qu’ils ont été d’excellents catalyseurs dans ma vie :)

 

Au lycee, mon prof se demandait ce que je faisais là. Il me faisait remarquer que je n’irais pas loin dans ce domaine. Il m’avait collé une étiquette.

 

Si on en croit la société et le système classiques, et que nous basons la définition de la réussite sur les notes, j’étais effectivement une élève seulement moyenne, qui plus est, ne travaillait que dans les meilleures conditions psychologiques possibles.

 

Je n’aimais pas ce professeur. Je le trouvais froid. Je le trouvais injuste. Il n’était pas passionné et cela se voyait terriblement. Comme chez moi, tout était intensément basé sur l’affect, je ne travaillais pas.

 

Pourtant, ce professeur a généré en moi le désir de lui prouver qu’il avait tort de cataloguer un élève.

“Je choisis donc de me spécialiser en chimie pour l’Université. “

 

Plus tard, en Licence de Chimie Organique, je n’arrivais pas à visualiser les molécules dans l’espace, ce qui me causait de grosses lacunes.

Je présentais un travail de recherche devant une centaine d’étudiants. Je me donnais du mal et faisais des efforts monstres. J’essayais de déplacer mes petits électrons sur mes molécules.

 

Puis le professeur en charge des travaux pratiques me dit bien haut et fort :

“Tu as des capacités extraordinaires en Science toi…” puis après quelques secondes de silence, il ajoute :  “des capacités grandioses en Science Fiction”. La centaine d’étudiants se mit à ricaner et moi, je me sens complètement humiliée.

 

“J’ai eu envie de prouver que personne, absolument personne, n’a le droit de décider de nos capacités ou de notre destin“.

Personne n’a le droit de nous coller une étiquette. Personne n’a le droit de nous dire qu’on n’y arrivera pas. Parce que personne ne sait ce que l’on cache à l’intérieur de soi, et qui est prêt à nous propulser à tout moment.

Je pars finir mes études à Montpellier. J’y rencontre des professeurs souriants, aidants et accessibles. J’obtiens mon Master avec mention “bien”. Mon maître de stage me dit que je suis faite pour la prise de parole en public. Je pense à une blague mais je décide de croire celui qui pour une fois croit en moi. Il me propose de faire une thèse aux USA. J’accepte sans réfléchir. Je l’annonce à mes parents. J’entame les démarches. Un mois plus tard, j’étais partie vers l’inconnu.

 

Arrivée sur place, j’apprends que je dois enseigner à University of Notre Dame, South Bend, Indiana.

Je prends peur mais je relève le défi. Je découvre que j’aime ça !

J’obtiens deux Awards ! OMG !! Moi, la spécialiste de science-fiction chimique, je reçois deux AWARDS aux USA, en CHIMIE ! Incredible !

 

Quelque chose de fort se passe à ce moment-là.

“Il a suffi de quelques mots, et d’une seule personne qui a cru en moi, pour enclencher mes ressources. “

Transmettre, donner, partager, aider, apprendre à désapprendre, pour mieux ré-apprendre. Je suis dans mon élément.

 

Adapter mes cours aux élèves, m’ajuster a leur fonctionnement et à leur façon de penser, les aider à se démouler, leur offrir un environnement d’apprentissage adapté à leurs schémas de pensée.

 

“Et oui les amies, on en revient toujours et encore au CERVEAU et au développement de l’humain. “

 

La science a donné du SENS là ou je n’avais pas de réponses. La Science m’a vraiment permis de comprendre que La Loi Le Chatelier “rien ne se perd, rien ne se crée, et que tout se transforme” est une loi universelle et naturelle, valable dans toutes les sphères de notre vie. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

 

Même un schéma de pensée, une énergie, la motivation, l’inspiration, l’apprentissage, un cerveau, un Mindset, une vision, une perception, un corps, des cellules, des molécules. Absolument tout se transforme !

 

“Commencez par remercier des maintenant, les personnes qui ont été sur votre chemin pour vous blesser, vous étiqueter et vous freiner. “

Elles ont été les meilleurs catalyseurs de votre transformation.

Source :

  • 0

  • 0

  • 0

Chronique Mounia Sacha

Santé

par Mounia SACHA Coach, mentore & experte en neur